MIBA| Société Minière de Bakwanga
Liens utiles
| Ministère des Mines | |||||||||||||||SAESSCAM |||||||||||||||CEEC |||||||||||||||CTCPM |||||||||||||||
  Messagerie |
 

Revoici la Sondeuse WIRTH, quelques mois d’arrêt après !

A l’arrêt depuis le mois de mars 2013, la sondeuse Wirth est restée immobilisé au Massif 1, site de la certification des réserves de kimberlite. A la base, la casse de l’un des dix boulons de fixation des molettes sur le rockbit.

Acquise par la MIBA vers les années 90 et spécialisée dans les opérations de sondage des teneurs, la sondeuse WIRTH de fabrication allemande est, encore aujourd’hui, un outil incontournable dans la prospection géologique.
La maniabilité de cet engin dans le forage géologique est due à un dispositif appelé rockbit sur lequel sont montées cinq molettes attachées par dix boulons. C’est grâce au mouvement giratoire du rockbit que les molettes érodent tout ce qui s’y frotte.  Ce qui revient à dire que, sans molette le pignon de forage ne saurait progresser dans les profondeurs des gisements. Il est donc facile de comprendre que la cassure du boulon survenue comme ci-haut souligné, était une panne grave.
Comment le boulon a-t-il été retrouvé ? C’est grâce à l’ingéniosité des techniciens opérant sur ce site. Très rapidement, un rockbit déclassé a été remis en service avec le concours de l’atelier mécanique, tandis qu’on faisait recours dans le même temps au compresseur de la Fondation MIBA ( FOMI ). Après reforage sur le même endroit et le curage du sondage, le boulon cassé et coincé à 201 mètres de profondeur a été aspiré par pression et mêlé aux échantillons.
C’est en alimentant ledit échantillon à la laverie de traitement des échantillons géologiques que ce boulon a été retrouvé !  Hommage à nos techniciens !

Revenir à la page Actualités.
 
 
                                 
Suivez-nous
MIBA-You tube
MIBA | Face Book

Copyright © MIBA 2018. Visiteur n° Réalisé par MIBA