MIBA| Société Minière de Bakwanga
Liens utiles
| Ministère des Mines | |||||||||||||||SAESSCAM |||||||||||||||CEEC |||||||||||||||CTCPM |||||||||||||||
  Messagerie |
 

La chorale « Nouvel Espoir » va à la rescousse de la propreté au poste résidentiel.

Depuis le 10 février 2014, les choristes de la chorale Nouvel Espoir de la MIBA, qui agrémentent  les manifestations publiques, sont sortis de leur cadre pour voler au secours de l’assainissement des locaux, avenues et places publiques sur ordre de la Direction Administrative, à la demande du Département des Services Généraux. Pourquoi la chorale ? Où est passé le personnel commis à ces tâches ? Voilà autant des questions que d’aucuns se sont posée, autour de cette bonne action. Les difficultés financières de l’Entreprise ne permettant ni l’engagement des journaliers, ni le remplacement du personnel décédés, retraités ou déserteurs d’une part et, les plantons et une bonne partie de la main d’œuvre du Service Entretien Divers (SED) ne pouvant travailler que pendant 15 jours d’autre part… toutes ces causes ne sont plus à même de faire garantir la salubrité et la propreté au poste résidentiel. C’est pourquoi, dans un sursaut civique discret, la Direction Administrative a réagi de manière efficace en recourant à la chorale Nouvel Espoir du Service Social MIBA, comme ressource disponible pour le nettoyage des bureaux, des avenues et des places publiques. Les résultats sont tels que les passants et témoins de cette action de propreté souhaitent que cela perdure et que d’autres corps sociaux pris en charge par la MIBA mettent eux aussi la main à la pâte.    
IL y a lieu de dire, au demeurant, que l’initiative prise par la Direction Administrative en faveur de l’assainissement du milieu de travail profite à l’intérêt général. Celle-ci n’a plus le droit d’y renoncer, si ce n’est que  mettre les paquets double, car la propreté a son prix!   

Revenir à la page Actualités.
 
                                 
Suivez-nous
MIBA-You tube
MIBA | Face Book

Copyright © MIBA 2018. Visiteur n° Réalisé par MIBA