MIBA| Société Minière de Bakwanga
Liens utiles
| Ministère des Mines | |||||||||||||||SAESSCAM |||||||||||||||CEEC |||||||||||||||CTCPM |||||||||||||||
  Messagerie |
 
Actualités » Environnement.

L’environnement MIBA se meurt et l’assainissement du milieu devient un casse-tête !

Une Commission d’assainissement a vu le jour à la MIBA et, pour plusieurs observateurs, en réaction au constat de la dégradation continuelle du milieu de vie et de travail. Des érosions, œuvre des eaux de ruissellement, rivalisent partout avec des herbes sauvages dans l’effondrement et la détérioration de l’environnement. Les routes deviennent des sentiers, des maisons s’écroulent et les cités entières deviennent des jungles où les hommes partagent la vie avec les moustiques et les reptiles de tout bord.  Autrefois, il y avait des tondeuses et des journaliers pour entretenir et embellir les espaces d’intérêts publics voire même les résidences. Que attendre de la Commission d’assainissement mise en place , par rapport à la décomposition progressive de l’environnement MIBA, elle qui n’aurait comme arme de lutte que des cadeaux à remettre à ceux des travailleurs qui auront fait un effort pour combattre l’insalubrité sur chantier ou à domicile. Cette mission semble pour l’instant être pédagogique. Et donc, certains observateurs pensent que les difficultés de la MIBA à assumer les charges de salubrité seraient entrain de la contraindre à transférer cette attribution aux locataires de ses cités, ce qui est d’autant plus vrai que tous les travailleurs des services techniques sont tous condamner à travailler 15 jours sur 30 ! Les choses ne marcheraient pas pourtant aussi facilement que l’on pense, parce que les tâches d’assainissement au point où en sont la dégradation et le délabrement des infrastructures, ont un prix pour le moins au-dessus du pouvoir d’achat de potentiels héritiers de cette accablante charge. Ce qui, estime-t-on, conférerait à la Commission d’Assainissement  un rôle supplémentaire qui consisterait à solliciter et à obtenir de la Direction Générale la prévision d’un budget quelconque, susceptible de financer le Service Entretien Divers(Entretien Poste et Entretien Cités) qui sont outillés dans la réhabilitation  et le désherbage des espaces envahis par des herbes sauvages. C’est entre autre de cette façon que sera sauvé ce qui peut encore l’être !

 

Revenir à la page Actualités.
 
 
                                 
Suivez-nous
MIBA-You tube
MIBA | Face Book

Copyright © MIBA 2018. Visiteur n° Réalisé par MIBA