MIBA| Société Minière de Bakwanga
Liens utiles
| Ministère des Mines | |||||||||||||||SAESSCAM |||||||||||||||CEEC |||||||||||||||CTCPM |||||||||||||||
  Messagerie |
 

2012: année d’inquiétude constante, mais de beaucoup de surprises.

MIBA n’aurait besoin que d’un petit coup de pouce pour redorer son blason terni et retrouver ses neiges d’antan !

Tout le long de l’année 2012, la vision au sommet de la MIBA ainsi que l’espoir des acteurs sociaux étaient focalisés sur l’exécution, par SRK, de la certification de l’existence du diamant dans le réservoir kimberlitique de nos concessions minières.
L’année 2012, reconnaissons-le, avait été dominée par de constantes inquiétude dues à la précarité de l’outil de travail indispensable au forage de structure du massif 1 et à l’âge avancé des engins commis au transport des matériaux vers les unités de traitement.
Par contre, 2012, aura été une année-surprise sur le plan de la production. Considérée comme  Les lots de diamant mis en vente aux enchères verbales ou sous pli fermé ont constamment dénoté de la qualité, mais aussi de la quantité de la production, autre volet de la vision de travail de la Direction Générale comprise comme l’alter ego de la certification. Les teneurs du diamant dans les graviers traités au cours de l’année ont défié toutes les prédictions antérieures et surtout rétabli timidement la crédibilité ainsi que l’image publique de la MIBA.

C’est ici l’endroit de rendre hommage à tous ces hommes et à toutes ces femmes qui ont, à l’intérieur de la Société, fait montre de ténacité et de fidélité, dans le maintien de la MIBA sur ses béquilles.

A présent, il n’est l’ombre d’aucun doute que notre sous-sol, le sous-sol de nos concessions minières, n’est pas encore vidé de sa substance. Il regorge encore et toujours du diamant. Sinon que dire au vu de la quantité et de la qualité du diamant recueilli du gravier soutiré du Massif 1 par SRK ? Les teneurs retiennent l’attention particulière du certificateur à ce stade des opérations. C’est comme qui dirait que la dernière étape est franchie déjà à mi-parcours !

De toutes les façons, que dire enfin du jackpot de la dernière semaine du mois de décembre 2012 avec la pierre de 114 carats  récupéré dans la production ? Non, la MIBA n’a plus besoin que d’un « releaser », d’un petit coup de pouce pour redémarrer ses activités comme naguère. 

Voici le meilleur échantillon du diamant de la MIBA en 2012...

lire plus...
Revenir à la page Actualités.
 
                                 
Suivez-nous
MIBA-You tube
MIBA | Face Book

Copyright © MIBA 2018. Visiteur n° Réalisé par MIBA