MIBA| Société Minière de Bakwanga
Liens utiles
| Ministère des Mines | |||||||||||||||SAESSCAM |||||||||||||||CEEC |||||||||||||||CTCPM |||||||||||||||
  Messagerie |
 
Projet d’appui à la création des coopératives d’exploitation artisanale de calcaire des carrières de Tshinvuluila et Kabue.

HELPLe Kasaï Oriental regorge d’importantes richesses naturelles et minières. Le diamant est pour le moment la principale substance autour de laquelle tournent 80% des activités de la ville de Mbujimayi. Le taux de chômage en RDC étant estimé à 96 %, le marché de l’emploi presque inexistant au Kasaï Oriental, la majorité de la population est condamné à la débrouillardise. Cette dernière est encore accentuée par l’épuisement des mines d’exploitation artisanale de diamants des environs, ces désœuvrés, pour survivre, pénètrent de manière clandestine dans le polygone Minier Miba. La présence des massifs de calcaire dans ces villages, la détention du monopole de gestion par certaines familles, la mauvaise organisation de l’exploitation artisanale de ces carrières, l’absence d’équipements appropriés et l’ignorance de l’importance du calcaire dans d’autres domaines ne permettent pas à la grande communauté de bénéficier de ces richesses naturelles. L’intervention de l’Etat consiste surtout à la perception des taxes ou bien à la cession de certaines carrières à des sociétés privées. Face à cette problématique, « Mpanda Mabwe » se propose par ce projet de contribuer à l’organisation, à l’amélioration du cadre d’exploitation de ces carrières et à initier la fabrication des pavés de calcaire afin que 20 % des habitants puissent bénéficier de ces ressources naturelles.  

Revenir à la page Actualités.
 
                                 
Suivez-nous
MIBA-You tube
MIBA | Face Book

Copyright © MIBA 2018. Visiteur n° Réalisé par MIBA