MIBA| Société Minière de Bakwanga
Liens utiles
| Ministère des Mines | |||||||||||||||SAESSCAM |||||||||||||||CEEC |||||||||||||||CTCPM |||||||||||||||
  Messagerie |
 

Sécurisation des concessions MIBA

Le Colonel KAPEND, Commandant de la Brigade Minière s’adresse aux policiers et aux grades miniers.

Nommé dernièrement, à la tête de la Brigade Minière/Kasaï-Oriental, le colonel Kapend Kamand Batos a rappelé ses troupes à l’ordre au cours d’une parade mixte à laquelle étaient associés les éléments de la Division de la Sécurisation et de la Protection des concessions de la MIBA (DSP). Rappelons ici que  le polygone minier où se trouvent concentrées les activités de la société MIBA est constamment l’objet d’incursions quotidiennes de la part de hordes de creuseurs clandestins. Ils y entrent, parfois,   encadrés  par des  hommes en uniformes non autrement identifiés qui, régulièrement, n’hésitent  pas à attenter  à la vie des  gardes miniers  et des membres du personnel en service. Cette situation est essentiellement favorisée par le fait que MIBA est la seule mine au monde à se situer au milieu d’agglomérations humaines.

Et, c’est pour y faire face que l’Etat congolais a conclu un contrat MIBA– Brigade Minière, pour assurer la protection des biens meubles et immeubles appartenant à la MIBA.

Ce travail délicat appelle un engagement constant de parties y impliquées et ce notamment en raison de l’insuffisance en charge de la protection des concessions. C’est dans ce cadre que, pour galvaniser le moral des troupes et celui des autres corps préposés à cette épineuse tâche de sécurisation, que le colonel Kapend n’a pas mâché ses mots, en s’adressant aux policiers et aux gardes miniers en opération au polygone minier le jeudi 08 août 2013 dernier. En effet, Il a invité les uns et les autres à une prise de conscience, pour protéger les biens de l’Etat localisés sur l’étendue du polygone. Pour y parvenir, a indiqué le Commandant de la Brigade Minière, les policiers et les grades miniers sont tenus de travailler en étroite collaboration, pour le triomphe de l’idéal défini dans le contrat précité. Il a martelé le fait  que les tâches communes ne seront jamais plus exécutées par une partie à l’absence de l’autre. Dans la même visée, les tares telles que abandon de poste, vol de gravier, collusion avec les creuseurs seront réprimés avec la dernière énergie, quels qu’en soient les auteurs.  Pour leur part, les policiers et gardes miniers, se sont réjouis de cet esprit de rapprochement, de complémentarité dans l’action dont le Colonel Kapend se fait apôtre et ont promis de se mettre au pas.

Revenir à la page Actualités.
 
                                 
Suivez-nous
MIBA-You tube
MIBA | Face Book

Copyright © MIBA 2018. Visiteur n° Réalisé par MIBA